Francine Guiberteau nous fait chanter





Le dimanche matin, avant le culte, intervient Francine Guiberteau. L’invitée commence par se présenter :
- Ancienne élève du Conservatoire National Supérieur de Paris,
- Premier prix d’harmonie (classe de Pierre Revel),
- Premier Prix de fugue (classe de Noël Gallon),
- Premier Prix d’orgue et d’improvisation (classe de Rolande Falcinelli),
- Premier Prix d’analyse (classe d’Olivier Messiaen),
- Agrégée de Musique, titulaire du Certificat d’aptitude à l’écriture,
- Professeur d’écriture (maintenant « honoraire ») à l’Ecole Nationale de Musique du Mans.
Francine Guiberteau, organiste, est compositeur et, notamment, compositeur liturgique. Elle intervient à ce dernier titre et elle présente quelques-uns de ses travaux.
Tout d’abord, quelques « chants spontanés » pour le culte, ainsi qu’une paraphrase d’un psaume à 3 et 4 voix mixtes.
Étant « parolier » autant que compositeur, elle présente un nouveau texte sur un canon de Thomas Tallis, pouvant servir à différents moments du culte.
Dans une optique plus catéchétique, elle réutilise aussi des « timbres » de chansons françaises traditionnelles qu’elle habille avec d’autres paroles, en relation avec différents épisodes bibliques :
- « A la claire fontaine » sert à paraphraser la rencontre entre Jésus et la Samaritaine (Jean 4),
- « Auprès de ma blonde » reprend les passages de l’Evangile de Luc (18/16-17 et 12/32) : Jésus et les enfants.
Cet exposé a le mérite de n’être pas théorique. Les partitions circulent, les « pupitres » se répartissent : toute l’assemblée chante ! C’est un moment très sympathique de détente et de récréation.

Aucun commentaire: