... un point de vue personnel

Francine Guiberteau

Je suis intervenue à peu près en dernier. Sans
le dire, j’étais un peu agacée par les propos du
responsable du Conseil National de la
Pastorale Liturgique (CNPL) que je juge, pour
ma part, bien « iréniques » sur la situation
actuelle de la musique liturgique !
C’est trop souvent l’amateurisme qui
règne, dans ce domaine de la composition
musicale. Moi, organiste... et professeur
d’harmonie, je déplore d’avoir à refaire des
accompagnements mal écrits. De dimanche en
dimanche, je répare, je rafistole...
C’est là mon premier point de protestation.
Deuxième point :
Je proteste aussi contre la tentation souvent exprimée de faire droit aux goûts des jeunes, en matière de musique.
J’ai fait remarquer que les musiques actuelles obéissaient surtout à des critères commerciaux.
Dans ce style de relation, marketing et manipulation vont ensemble.
Pour faire l’impasse sur ces musiques,sachons ne pas être trop naïfs ! Les jeunes ont leurs idoles : aidons-les à les démasquer !
(Je renvoie les personnes que ce sujet intéresse à un article que j’ai écrit pour la revue « Information-Evangélisation » en février 2006 – numéro intitulé : La note juste)

Aucun commentaire: